dimanche 2 septembre 2012

Charles Bolden Ă  l’ESA : « On pourrait aller sur Mars ensemble avec 12 nations potentielles »


Le directeur de la NASA : Charles Bolden lors de son allocution dans le
hall de montage de SpaceX. - Photo : rke
[ Cape Canaveral, September 2th 2012, © (rke), english below ] – « Surtout, ne photographiez pas le haut de la fusĂ©e ! », nous ordonne l’accompagnatrice de la NASA en pĂ©nĂ©trant dans les antres de SpaceX, la compagnie privĂ©e qui nous a prĂ©sentĂ© son lanceur Falcon 9 couchĂ©. Pas de souci, on va obĂ©ir, quoiqu’une envie irrĂ©sistible me prend de tenter le coup. Mais non, j’y renonce. On ne sait jamais, avec ces AmĂ©ricains. Nous sommes donc dans la halle de montage du lanceur Ă  son bout la prochaine capsule et son module de service prĂŞte Ă  y ĂŞtre fixĂ©e. Il faut reconnaĂ®tre que cela aurait donnĂ© une belle image. Dragon, la cabine avait de l’allure. Sur le haut de la fusĂ©e (Ă  l’autre bout de la halle, des ingĂ©nieurs s’affairent Ă  la prĂ©paration de l’engin qui devrait s’envoler pour un deuxième test vers la station spatiale internationale (ISS), en principe courant octobre ou dĂ©but novembre.
Charles Bolden.
- Photo : rke
Charles Bolden.
Le coeur sous la main.
- Photo : rke
Bref, je suis lĂ  pour Ă©couter les dĂ©clarations du directeur de la NASA, Charles Bolden, qui va nous suivre tout au long de cette journĂ©e du jeudi 23 aoĂ»t et, Ă©videmment, je n’ai pas pu m’empĂŞcher de lui poser la question : croyez-vous en une meilleure collaboration avec l’Agence spatiale europĂ©enne (ESA) dans l’avenir ? « Nous avons dĂ©jĂ  5 partenaires, mais je crois que la coopĂ©ration internationale de l’exploration lointaine peut continuer aussi bien que jusqu’Ă  prĂ©sent avec diffĂ©rents vĂ©hicules. Car on a maintenant environ 12 nations capables de rĂ©aliser des pièces de toutes sortes pour des vĂ©hicules afin d’aller vers Mars, mais une organisation doit ĂŞtre le maĂ®tre d’Ĺ“uvre », nous a-t-il dĂ©clarĂ©, tout en faisant allusion aux capacitĂ©s de la NASA d’en ĂŞtre suite au succès du robot Curiosity. Voici la vidĂ©o : excusez la tremblote, je devais filmer et poser la question en mĂŞme temps, en en plus prendre les photos. Puisqu’on doit tout faire, dans ce monde numĂ©rique. (A suivre : les capsules coniques d’Orion et de Boeing)

Photos : click here
Charles Bolden.
- Photo : rke
Charles Bolden to ESA : « We could go on Mars together with 12 potential nations »
« Please, don’t shoot the top of the rocket ! », ordered the escort-girl (technical, obviously) of NASA wehn we are going in the dens of accompanist NASA enters the caves of SpaceX, the private company which presented its Falcon 9 launcher horizontally. Don’t worry, we will comply, though a craving takes me a try. But… No, I don’t. You never know with these Americans. We are therefore in the assembly hall of the launcher at its end next capsule and service module ready to be set. It must be recognized that this would have a pretty picture. The cabin Dragon looks well. On top of the rocket, engineers are busy to preparing the craft. Falcon 9 with its capsule should fly for a second test to the International Space Station (ISS) normally in October or early November.
In short, I'm here to listen to the statements of the NASA Director, Charles Bolden, who will follow us throughout the day Thursday, August 23, and obviously, I could not help ask the question : do you belive for  better collaboration with the European Space Agency (ESA) in the future ? The answer, in english in this video (excuse me for the shakes) :